EEDF Talant
Page mise à jour le

HISTORIQUE DU GROUPE CHARLES GRANVIGNE A TALANT

75_1.jpg (112731 octets)

75_6.jpg (61485 octets)

Le groupe Roland de Dijon vient de disparaître. Les locaux de la rue de Lorraine sont voués à la destruction et les activités ont cessé avec le départ au service national du responsable de l'unité d'éclaireurs.
De retour du service, Denis Beuchot demande au responsable départemental, Jacques Fusier, l'autorisation de créer un nouveau groupe sur Talant. L'accord est donné, le nouveau groupe devant prendre le nom de Charles Granvigne, un des fondateurs du mouvement sur la région dijonnaise, et reprendre les derniers éclaireurs qui ne s'étaient pas répartis sur d'autres groupes. Accompagné de Sylvain Jonon, Didier Lebrun et Bruno Bernard, Denis Beuchot lance une campagne de recrutement sur Talant et les premières activités démarrent le 12 avril 1975 à la Combe aux Fées. Le premier camp se déroulera près de Chamonix, en commun avec les autres groupes Côte d'Oriens et sera dirigé par Denis Beuchot.

76_6.jpg (389106 octets)

1976 : le groupe se développe et compte une bonne vingtaine d'adhérents très assidus.
Les louveteaux camperont cette année-là avec ceux de Quarré-les-Tombes et Saint-Fargeau en Corse tandis que les éclés rejoindront ceux de Prémery pour camper en Hollande.

77_3.jpg (99318 octets)

1977 : c'est le début de la construction du quartier du Belvédère à Talant. Le groupe s'installe sur un petit terrain avec une cabane de 10 m2 dans la Combe Valton. Proche de la nature et des habitations, le groupe augmente rapidement ses effectifs.
Comme l'année précédente, deux camps se dérouleront. Les éclés partiront en camp itinérant dans les îles britanniques sous la responsabilité de Denis Beuchot tandis que les louveteaux rejoindront  le groupe deQuarré-les-Tombes pour camper dans le Berry.

78_2.jpg (95722 octets)

1978 : avec l'afflux de population dans le quartier neuf, le groupe prend de plus en plus d'importance. Une quarantaine de participants partiront en camp à Rippig, au Grand Duché de Luxembourg, dirigé par Denis Beuchot.
Les locaux sont en cours d'agrandissement grâce à une subvention communale, la participation active de tous les adhérents et parents et la contribution en matériaux d'un ancien éclaireur, André Echaroux.

79_2.jpg (101710 octets)

1979 : vitesse de croisière pour le groupe qui partira camper en Provence à Bellegarde, près de Digne-les-Bains. Pendant le camp, les jeunes vont filmer un petit spectacle : une soirée télé. Speakerines, publicités, informations et un western sont écrits, joués et filmés. Les responsabilités du groupe et du camp sont confiées à Denis Beuchot.

80_4.jpg (80156 octets)

1980 : les projets se succèdent et permettent au groupe de partir en camp à Spa, en Belgique puis à Doorn, en Hollande. Des activités communes sont organisées avec les éclaireurs belges. En hollande, c'est la découverte du pays et de ses traditions qui est au programme. La direction est assurée par Denis Beuchot.

81_1.jpg (316139 octets)

1981 : les activités se déroulent à un rythme soutenu les samedis et les dimanches. Cette année, le camp se fera en vélo au départ de Talant pour aller dans le Cirque du Bout du Monde à Nolay et rayonner dans les environs, toujours dirigé par Denis Beuchot.

82_20.jpg (84189 octets)

1982 : les activités se poursuivent toujours selon le même rythme.
Le camp, dirigé par Denis Beuchot, conduit nos jeunes en Allemagne avec ceux du groupe lorrain de Longuyon, dont un responsable, Jean-Marc Tridente, restera en contact avec les talantais après la disparition de son groupe. En 2005, il crée le nouveau groupe Pays de Meuse, François de Lorraine.

83_5.jpg (111737 octets)

1983 : l'ambiance reste au rendez-vous tout au long de cette année qui se clôturera par un camp au Grand Duché de Luxembourg, dans la Petite Suisse Luxembourgeoise, avec le groupe de Dijon Marcs d'Or. Le camp est dirigé par Denis Beuchot, responsable de groupe.
Les énergies nouvelles servent de support et le groupe produit l'électricité de son éclairage grâce à des panneaux photovoltaïques.

84_2.jpg (302829 octets)

1984 : le groupe s'étoffe à nouveau et les activités sont nombreuses et variées. Randonnées, grands jeux, ateliers manuels, tout est réuni pour que chacun y trouve son compte.
Le groupe partira avec un gros effectif découvrir les pentes escarpées du Tyrol, en Autriche, sous la responsabilité de Denis Beuchot. Cette année, un futur éclaireur découvre la montagne dans les bras de sa maman. Il s'agit d'Aymeric Beuchot.

85_0B.jpg (189856 octets)

1985 : sachant rester actif et poursuivant ses efforts de formation de la jeunesse, le groupe va poursuivre sa tradition de camps à l'étranger en campant "au fond de la mer", à moins 4 m, derrière la toute nouvelle digue du Flevoland, dans les Pays-Bas (Zeewolde). C'est un monde nouveau, étrange, aux arbres naissants et dans lequel les villes commencent tout juste à apparaître. Ce site sera le départ de nombreuses excursions qui vont permettrent de connaître l'histoire et les traditions locales, comme le marché au fromage d'Alkmaar. Le camp est dirigé par Denis Beuchot.

86_1.jpg (202769 octets)

1986 : une bonne équipe de responsables permet au groupe de proposer un panel d'activités très variées. Sous la direction de Denis Beuchot, le camp se déroule en Allemagne, à Neustadt-an-der-Weinstrasse, au pied du château de Hambach. Il se termine à Gimbsheim par des rencontres avec le comité de jumelage Gimbsheim-Talant.

87_12.jpg (310909 octets)

1987 : des parents rejoignent l'équipe de responsables et participent activement à leurs côtés à des tâches de secrétariat et d'intendance. Le groupe repart en Allemagne, à Hattgenstein, non loin de la ville des pierres précieuses Idar-Oberstein. Des activités ont lieu en commun avec les éclaireurs de cette ville, sous la direction de Denis Beuchot et avec la collaboration du responsable allemand : Bernd Schleich.
Ce même été, les aînés organisent leur camp à la Guadeloupe, dirigés par Eric Rouget.

88_0.jpg (129218 octets)

1988 : Yves Course prend le relais de la responsabilité du groupe. Avec une équipe de jeunes responsables, il mène des activités régulières et dynamiques. 
Eric Rouget monte un clan qui établit ses premiers projets. Il organise un camp en Guadeloupe pour les aînés, dont il assure la direction.
Le camp se déroule à Gouvy, dans les Ardennes belges près de la frontière luxembourgeoise et est dirigé par Denis Beuchot. C'est le lieu de départ de nombreuses balades et excursions dans tout le pays, à la recherche des traditions locales.

89_5.jpg (97386 octets)

1989 : c'est l'année du bicentenaire de la révolution et le groupe participe aux grandes activités nationales dont le rassemblement de 7000 jeunes à La Courneuve, près de Paris. Pour le camp du bicentenaire, le groupe s'installe à Saint-Jean-de-Laur, à proximité de Cajarc dans le Lot et est dirigé par Denis Beuchot et Jean-Marc Tridente. Il fait très chaud et les responsables doivent organiser des tours de veille pour prévenir des incendies de forêts.

90_2.jpg (91777 octets)

1990 : Denis Beuchot reprend la destinée du groupe en main après le départ d'Yves Course. Un grand projet est monté sur l'année qui trouve son aboutissement dans un camp semi-itinérant en Irlande, de Dublin au Kerry en passant par le Connemarra, mené par Denis Beuchot. Des éclaireurs du petit groupe de Lavau, près de Saint-Fargeau (Yonne) sont accueillis.

91_5.jpg (169544 octets)

1991 : une année marquée par les relations internationales. De nouveaux contacts sont établis avec le Comité de jumelage Talant-Gimbsheim et le groupe repart en Allemagne à Immenhausen, près de Kassel, pour un camp placé sous la direction de Denis Beuchot. Le mur de Berlin vient de tomber et les jeunes découvrent l'Allemagne de l'Est au moment où les allemands de l'est découvrent l'Allemagne de l'ouest.

92_1.jpg (91764 octets) 1992 : les activités continuent à leur rythme habituel, encadrées par des responsables dynamiques. Placé cette année encore sous la direction de Denis Beuchot, le camp se déroule à Echternach, à l'entrée des Gorges du Loup, au grand Duché de Luxembourg. De nombreuses balades sont au programme ainsi qu'un spectacle inoubliable joué dans une grotte par l'équipe de responsables. Ce camp est aussi destiné à préparer un grand voyage pour l'année suivante. Blandine Betton prend le relais pour assurer la responsabilité du groupe.
93_6.jpg (223554 octets)

93_14.jpg (192849 octets)

1993 : la destination de l'été a été choisie : c'est le Québec. Sylvaine Beuchot participe à un stage de formation, prend tous les contacts nécessaires à l'organisation d'un tel voyage et dirige le camp qui se déroule en trois phases : une semaine dans un camp scout québécois (Ville-Marie), une en Mauricie et une sur l'île d'Orléans. Le groupe est accueilli par les scouts de LaSalle, près de Montréal. Il va découvrir aussi les villes de Québec,  Montréal et Trois Rivières, le flottage du bois, les spécialités indiennes et québécoises. A Tadoussac, un voyage en bateau leur permet d'approcher les baleines. 
94_33.jpg (90056 octets) 1994 : le voyage au Québec a créé une forte émulation. Sylvaine Beuchot prend la responsabilité du groupe et crée une ronde de lutins (6-8 ans). Les activités se déroulent à un rythme soutenu ettrès attrayant. 
Tout le groupe va partir pour un camp placé sous sa direction à Riec-sur-Belon, en Bretagne, près de l'océan, de trois semaines pour les louveteaux et éclaireurs et de deux semaines pour les lutins qui rejoindront le groupe à la fin de la première semaine.
95_10.jpg (95841 octets) 1995 : une particularité cette année-là : deux camps sont organisés et dirigés par Denis Beuchot. Un camp neige en Suisse avec les groupes de Chalon-sur-Saône et Nevers et un camp d'été à Bécours, le centre national des EEDF en Aveyron, en compagnie de groupes venus des quatre coins de la France. Diverses sorties ou activités ont lieu notamment avec les jeunes de Lyon et Pau.
96_24.jpg (104579 octets)

96_18.jpg (274045 octets)

1996 : le groupe participe à une grande activité nationale "Mosaïque". Des projets sont menés par toutes les équipes : protection de la nature, balisage d'un sentier, actions de solidarité dans le quartier, etc. Puis toutes s'inscrivent au grand rassemblement qui marquera la fin du camp de l'été qui se déroule à Hendaye en compagnie du groupe d'Auxerre sous la direction de Denis Beuchot. Les lutins vont camper à Mauriac, les louveteaux à Bécours et les éclés à Cantoin. Ils se retrouveront à Rodez pour le Carnaval des couleurs et une grande manifestation avec Hugues Aufray en hôte d'honneur, au milieu de 7000 jeunes venus de toute la France..
97_17.jpg (112127 octets) 1997 : après Mosaïque, les projets reprennent sur leur lancée. 
Placé sous la direction de Denis Beuchot, le camp se déroule en Allemagne à Achtelsbach, investissement des éclaireurs allemands d'Idar-Oberstein. Plusieurs activités ont lieu en commun avec les éclaireurs allemands, grands jeux, veillées et accueil dans les familles. Le séjour se termine à Gimbsheim, ville jumelle de Talant où les éclaireurs donnent un spectacle devant plusieurs centaines de spectateurs enchantés.
98_4.jpg (128823 octets)

98_19.jpg (95351 octets)

1998 : les éclaireurs sont toujours engagés dans la  grande activité nationale Mosaïque. Ils participent au Congrès de jeunes à Chardonnay et trois jeunes du groupe vont participer à des débats à l'assemblée nationale (Pierre Escale, Marianne Ribault et Gaëlle Escale, accompagnés de Céline Belnez). Une équipe de parents très assidue aide le groupe à s'organiser et effectue de nombreuses réalisations. Un grand projet de rénovation est engagé afin d'obtenir des locaux plus confortables et remis aux normes. La travaux vont durer toute l'année qui va suivre. 
Dirigé par Denis Beuchot, le camp emmènera nos jeunes en Bretagne, non loin de Saint-Malo, pour des activités basées sur le bord de mer et la nature.
99_20.jpg (119812 octets)

99_24.jpg (98924 octets)

1999 : le travaux arrivent à leur terme. Le travail fourni par les parents est très important. Les aînés et éclaireurs participent aussi en peignant murs, portes et fenêtres. En octobre 1999, les nouveaux aménagements sont inaugurés par M. Menut, maire de Talant, Pierre Bodineau, président du CESR de Bourgogne et ancien président du scoutisme français et Dominique Girard, délégué général des EEDF. 
Porté par ses projets innovants, le groupe va réaliser son camp en Ecosse sous la direction de Denis Beuchot, au nord d'Edimbourg, sur le camp scout international de Fordell Firs, en compagnie de scouts écossais, anglais et américains avec lesquels divers échanges auront lieu.

00_14.jpg (150334 octets)

2000 : le renouveau issu de la rénovation des locaux va renforcer le groupe. Les projets sont nombreux et un site Internet est créé. 
Le camp se déroulera en pleine nature près de la maison forestière de Miers, dans le Cantal. Les arbres abattus par la grande tempête de la fin de l'année 1999 vont permettre la réalisation de constructions très ambitieuses et d'un abri-bois réalisé pour l'ONF. Le camp est dirigé par Denis Beuchot.

01_16.jpg (147828 octets)

2001 : après avoir renforcé leurs compétences en froissartage, les éclaireurs vont réaliser des aménagements près de leur local et sur le terrain d'aventure à Bèze. Le jeune site Internet du groupe permet faire faire un compte-rendu des activités des louveteaux et des éclaireurs ainsi que de diffuser le calendrier des activités.
Le camp se déroulera en Allemagne, à Rhens, au-dessus des gorges du Rhin, en compagnie de 200 jeunes de groupes allemands. Il sera marqué par une tornade qui détruira une grande partie des équipements. La solidarité des groupes scouts sur place va permettre de gérer les difficultés engendrées par la tornade au mieux. La direction du camp est assurée par Denis Beuchot.

02_2.jpg (162973 octets)

02_J3.JPG (175650 octets)

2002 : de grands jeux basés sur un thème variant chaque trimestre marquent l'année. 
La responsabilité du groupe est assurée par Isabelle Pillot et le camp en Lozère au Moulin du Franquet sera dirigé par Jean-Marc Tridente. Le temps ne sera pas favorable, la température avoisinant les zéros degrés plusieurs jours.
 Quatre jeunes participeront au Jamboree mondial du Scoutisme en Thaïlande aux côtés de 30000 participants venus de toute la planète. Ils monteront une exposition et un diaporama qui sera présenté au public en fin d'année.

03_6.JPG (186597 octets)

2003 : Une année active où les sorties Mystères et Découvertes vont permettre aux jeunes de découvrir des trésors naturels ou architecturaux en interviewant les habitants de petits villages de Côte d'Or. Daniel Rolland conduit le groupe qui réalisera son camp à Blausasc, près de Nice, sous une canicule insupportable sous la direction de Jean-Marc Tridente.

04_5.JPG (437820 octets)

IMG_0771.jpg (330352 octets)

2004 : Sorties dans la nature sont au programme et techniques de froissartage intéressent toujours petits et grands. Les activités scientifiques et techniques se développent principalement autour du solaire : éclairage, fours solaires, cadrans et astronomie. L'équipe de groupe souhaite que Denis Beuchot reprenne la responsabilité de celui-ci pour le conduire jusqu'au 30e anniversaire, en 2005.
Le camp va conduire lutins, louveteaux et éclaireurs en Franche Comté, à Faimbe, le terrain et le local des EEDF de l'Isle-sur-le-Doubs. Il sera dirigé par Jean-Marc Tridente.
Les aînés participent quant à eux au camp mondial de la solidarité à Bécours (Aveyron) où ils échangent avec des jeunes d'une vingtaine de pays.

IMG_1820.jpg (244794 octets)

IMG_1105.JPG (340162 octets)

2005 : Les activités se concentrent sur la préparation du 30e anniversaire du groupe. Un spectacle sera monté de toutes pièces et joué devant un public enchanté. Le groupe parraine le démarrage du groupe François de Lorraine qui vient de réaliser sa première activité à l'initiative de Jean-Marc Tridente juste avant Noël. En fin d'année, les jeunes vont s'initier aux techniques nouvelles telles que l'orientation avec un GPS.
Le camp aura un caractère exceptionnel et se déroulera sur l'île de Jersey avec le groupe filleul et celui de Saint-Etienne Montplaisir. Il est dirigé par Jean-Marc Tridente et Denis Beuchot. Il va permettre aux jeunes de découvrir une île étonnante, de profiter de la plage et de faire de nombreuses randonnées afin de rejoindre divers lieux historiques ou touristiques intéressants.

IMG_5718.JPG (446963 octets)

IMG_8701.JPG (412050 octets)

2006 : Après la thématique du spectacle de l'année précédente, c'est la magie qui servira de fil rouge tout au long de cette année. Des sorties Mystères et Découvertes permettent de découvrir des lieux étranges ou inconnus grâce à une enquête menée dans des villages. Pour la première fois, des rencontres inter-régionales sont organisées avec les régions du centre de la France à La Couturanderie. Cela permet de rencontrer des jeunes d'autres groupes et de partager un moment de bonheur intense. L'année scolaire se termine par une randonnée avec les parenets aux cascades du Hérisson dans le Jura. 
Le camp se déroule à Mamirolle près de Besançon sous la canicule, ce qui n'empêche pas la construction de tables et plate-formes en froissartage. Pendant le camp est tourné un film sur le thème médiéval fantastique. Le camp est dirigé par Denis Beuchot.

IMG_3006.JPG (572678 octets)

P1000655.JPG (687164 octets)

2007 : la thématique de l'année est construite autour d'un bateau magique qui vogue par fleuves et mers ainsi que dans le temps. Il permet de découvrir quelque chose de typique dans des pays soit aujourd'hui soit dan  l'histoire, et de se confronter à des problématiques de société et d'avenir comme les problèmes d'environnement de la Mer d'Aral... L'année se termine par une randonnée à Confracourt dans un décor de reconstitutin des métiers de la forêt au siècle dernier. 
Le camp se déroule au Chambon-sur-Limagnole, en Haute-Loire et permet notamment de découvrir une région riche en histoire. Il est dirigé par Aymeric Beuchot. 

P1070752.JPG (851042 octets)

Dscf9990b.jpg (488189 octets)

2008 : l'année est marquée par une inscription à une grande aventure nationale: DIMBALI. Chaque branche choisit un projet de solidarité qu'elle met en oeuvre. Pour communiquer entre les groupes, l'Internet est installé au local. Les projets sont basés sur l'environnement et les énergies renouvelables : construction d'une éolienne, installation d'un éclairage solaire dans le local des éclés-aînés. La balade de fin d'année amène tout le groupe découvrir le Carnaval d'Uchon dans le Morvan.
Cette année, le camp se déroule à Achtelsbach, en Allemagne, propriété des éclaireurs allemands BdP d'Idar-Oberstein, la ville des pierres précieuses. De nombreuses excursions permettent de bien découvrir la région, ses richesses et ses traditions. Des échanges avec des scouts allemands St-Georges sont organisées avec notamment un échange de tradition culinaires. Le camp est dirigé par Aymeric Beuchot.

P1100693.JPG (646985 octets)

DSCF3441.JPG (309720 octets)

2009 : l'année est placée sous la thématique du spectacle. Organisés par patites équipes, les jeunes montent un spectacle qui sera donné à Arcenant à Noël. L'encadrement devient rare car les responsables grandissent et quittent la contrée. Les activités se réduisent pour pallier à ces difficultés. Les éclaireurs participent aux rencontres régionales à Chardonnay et un mini-camp est organisé sur le terrain de Bèze. L'année se termine par un randonnée à Vergisson et Solutré, rendue difficile par une subite canicule. 
Il faut trouver des responsables nouveaux qui seront là pour un camp commun avec le groupe François de Lorraine, à Benoîte-Vaux, dans la Meuse. Riche en échanges, jeux et découvertes, ce camp est dirigé par Jean-Marc Tridente. A la fin de celui-ci, les participants émettent le vœu d'un nouveau camp en commun, en Bourgogne.

DSCF1025.jpg (215569 octets)

2010 : l'équipe de responsables se renouvelle complètement pour cette nouvelle année d'activités qui marquera le 35 e anniversaire du groupe. Les activités prennent un rythme plus soutenu et les jeunes participent à des rencontres national : 20e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfants au Sénat pour les louveteaux représnetés par Léo Merle et Noé Bousquet, CAP ECLE pour les éclaireurs, CAP RESPONS pour les reponsables. La thématique est l'époque romaine et servira de support également aux rencontres régionales qui se dérouleront à Arcenant.
Le camp se déroule à Arcy-sur-Cure et est dirigé par Aymeric BEUCHOT.

2011_01080034.JPG (215034 octets)

DSCF7712.JPG (244551 octets)

2011 : l'année a été marquée par la célébration du centenaire de l'association : flash-mob avec le groupe de Cluny place de la Libération à Dijon, rencontres inter-régionales à Metz.
Onze éclaireurs, aînés et responsables ont participé au Jamboree Mondial en Suède.
Le camp d'été se déroule en août au chalet du Planet, dans le Haut-Jura, près des Rousses. Il clôture la thématique de l'année : mes pirates. Le camp est dirigé par Aymeric et Denis BEUCHOT.
2012_01290147.JPG (198164 octets)

DSCF3223.JPG (354020 octets)

2012 : le thème de l'année est le cinéma. Il sert de fil rouge aux grands jeux et à de nombreuses animations.
Le camp se déroule à Plouha, en Bretagne, à l'initiative de la famille Trévin. Il reste placé sur le thématique du cinéma et les participants deviennent tous acteurs de petits films qu'ils réalisent. Ils montent également un lip-dub. Il est dirigé par Aymeric et Denis BEUCHOT.
P1090045.JPG (233964 octets)

P1100819.JPG (248568 octets)

2013 : cette année, c'est sur le thème des indiens que vont e dérouler les activités. Le thème est destiné à mieux connaître les indiens et non un jeu de cow-boys contre indiens. Cela permet de réveiller des techniques proches de la nature et de mieux respecter l'environnement.
Le camp se déroule sous ce même thème à la Clairière du Verbamont, dans les Vosges. Il est dirigé par Jean-Marc TRIDENTE et Denis BEUCHOT.
Cette année a aussi été marquée par un fort investissement des familles pour la participation aux diverses manifestations d'animation de la commune de Talant fête du Belvédère, Feux de la St-Jean, tour cycliste de la Côte-d'Or. Les recettes permettent d'organiser une sortie à l'Ecomusée d'Alsace.
P1120834.JPG (308991 octets)

P1140725.JPG (258235 octets)

2014 : les rencontres inter-régionales à Herbitzeim, en Alsace, marqueront le temps fort de l'année. Elles sont placées sous le thème des valeurs de l'association et sur la connaissance des spécificités des régions participantes : Bourgogne, Franche-Comté, Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne. C'est donc tout naturellement ce même thème qui sera développé tout au long de l'année.
Le camp se déroule à Fontanges, dans le Cantal, où le groupe est particulièrement bien accueilli. Il fera plusieurs animation dans le village dont une veillée médiévale, thème spécifique au camp.

Il est dirigé par Aymeric et Denis BEUCHOT ainsi que Marie GAYAN.

P1180976.JPG (281176 octets)

P1190468.JPG (235079 octets)

2015 : cette année va voir un événement très important pour le groupe : le 40e anniversaire qui sera fêté le 16 mai, tout juste 40 ans après sa création à Talant. Afin de réaliser un spectacle de qualité, les responsables vont être accompagnés par les professeurs d'une autre structure de l'association : l'école de cirque de Chalon-sur-Saône. Ainsi va naître un spectacle, coordonné par Marie GAYAN et Caroline DEMARQUOY.
Le camp va se dérouler dans les Monts du Forez, à Courpière, près de Thiers, capitale de la coutellerie. Il sera dirigé par Caroline DEMARQUOY et Jean-Marc TRIDENTE.

Les responsables ayant assuré la fonction de "responsable de groupe" au fil des années :
Denis Beuchot, Yves Course, Blandine Betton, Sylvaine Beuchot, Isabelle Pillot, Daniel Rolland.